AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les heures sombres de la jeunesse [libre] 17 years ago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
DaiLan

MESSAGES : 151
DATE D'ARRIVEE : 28/10/2011

MessageSujet: les heures sombres de la jeunesse [libre] 17 years ago   Mar 8 Mar - 21:35

les heures sombres de la jeunesse

libre&dante
Je n'en peux plus ... tout ce foutu bordel me fait chier et si mes envies étaient sans conséquence, j'enverrai paître ce prof de merde qui m'saoule depuis une heure. Les maths et moi, on est vraiment pas copain, j'ai jamais pu encadrer les chiffres, ca me fout des migraines atroces de calculer la moindre chose. Mon dégoût de cette matière en à étonner plus d'un, ou plutôt déçu de voir que je cassais le mythe de l'asiatique expert comptable. Je suis parfaitement conscient que je suis un cancre qui passe son temps soit à glander en cours au fond de la classe, soit à sécher dès que c'est possible voir dès que j'en ai envie finalement. Je sais que tout ca, c'est déconnant et que je vais finir par le regretter mais pour le moment, j'm'en balance, je m'en carre de partir à la dérive, j'veux juste profiter du moment présent. Peut être qu'un jour, je finirai par me réveiller, allez savoir, je suis p'tre pas totalement perdu. Là, j'attends juste, désespérément, la fin de de ce cours et de ma journée, j'oublie rapidement que j'ai une heure d'étude après ... je m'enfouis, je m'barre, je sèche oui et alors ? L'école, c'est pas mon truc, je préfère fouler le bitume à la recherche d'actions ou de choses qui me font vibrer.

Je passe par une supérette qui se situe non loin de là afin de s'acheter un sandwich ainsi qu'une bouteille de vodka, oui, je suis mineur mais j'ai quelque peu un certain lien avec l'un des vendeurs. Je me met à marcher vers une direction inconnue. Ma baguette enfournée dans la bouche, je m'engouffre dans une bouche de métro et une idée d'endroit sympathique où passer le reste de sa journée, germa dans mon petit crâne. De l'herbe où se poser tranquillement afin de pouvoir profiter des quelques rayons de soleil qui ont jugé bon de faire acte de présence, le Prospect Park semble idéal.

Je trouve l'endroit parfait, un coin un peu à l'écart, sous un arbre. Après m'être assis, je dépose mon sac à mes cotés, sort mon paquet de camel et m'allume enfin ma première clope depuis ma sortie des cours. Avec le rythme scolaire et l'inconvénient de devoir constamment sortir de l'école pour fumer, j'ai appris à réduire mon rythme, certes, c'était parfois loin d'être simple mais quand il n'y a pas le choix, il faut bien faire avec. Adossé au tronc de l'arbre, ma blonde entre les lèvres, je décharge mon bagage de la bouteille de vodka, il était temps de passer aux choses sérieuses afin de passer une bonne après-midi. A peine la bouteille fut-elle ouverte que j'entends au loin quelqu'un l'appeler.

« Dante ? »



©Pando


+ THE HEART WANTS WHAT IT WANTS.
Mais au bout d'un moment je ne faisais plus rien parce que je ne voulais pas qu'il change d'avis sur moi. Et le problème c'est que j'étais pas franche avec lui. Dans ce cas, pourquoi je devrais me soucier de savoir s'il m'aimait ou pas, alors qu'en fait, il ne me connaissait même pas ? Et j'ai décidé que ça se passerait plus jamais comme ça, avec personne. J'ai décidé d'être la personne que je suis vraiment. ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
 
les heures sombres de la jeunesse [libre] 17 years ago
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La jeunesse de Khassim Al-Rakim
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» [En cours] Exécuter un script php par webcron aléatoirement toutes les demi-heures
» Great Campaigns of the Thirty Years War - GMT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: poubelle :: Corbeille-
Sauter vers: